" Avec Voilà, pour une perception saine de son corps "

 

 

Idéaux de beauté dans les médias, changements du corps ou comparaison avec des ami-e-s  au quotidien, les jeunes sont confronté-e-s  à de nombreuses situations qui peuvent susciter un manque d’assurance par rapport à l’image de leur corps. Ces sentiments peuvent constituer  tant un défi qu’une opportunité pour les enfants et pour les responsables. Avec son nouveau thème bisannuel, Voilà souhaite mettre l’accent sur la question d’une perception corporelle saine et proposer  des pistes pour aborder ce thème de manière divertissante au sein de groupes.

 

 

Le développement d’une image corporelle positive est une thématique d’actualité dans le domaine de la prévention et de la promotion de la santé et, selon les voix recueillies à l’assemblée plénière de Voilà, aussi dans le monde des associations de jeunesse.

Etant donné que le thème est relativement complexe et dur à saisir pour les jeunes/les enfants, il a été défini comme suit :

 

Selon Avalos et al. (2005)[1], l’image corporelle positive se caractérise par les éléments suivants :

-       « Une conception positive du corps, indépendamment de l’aspect physique ;

-        l’acceptation du corps indépendamment du poids, de la silhouette et de ses imperfections ;

-       le respect du corps, qui consiste à prêter attention aux besoins physiques et à adopter des comportements sains (p.ex. une activité physique suffisante, une alimentation saine, une bonne hygiène corporelle, etc.) ;

-       la protection du corps par le rejet des idéaux corporels irréalistes tels qu’ils sont décrits dans les médias ».

 

Selon eux, en plus des critères de santé « objectifs », le concept d’une image corporelle saine comprend aussi les sentiments par rapport à son propre corps, la perception et le ressenti du corps qui, au final, sont toujours des perceptions subjectives. Les personnes qui ont une image corporelle positive sont satisfaites de leur corps, peuvent être critiques face aux idéaux de beauté et prennent soin de leur corps.

 

Par conséquent, les enfants et les jeunes doivent développer  certaines compétences pour façonner et préserver une image positive de leur corps. Voilà souhaite s’engager sur ce niveau personnel et renforcer les compétences d’action des enfants et des jeunes. Cela devrait les accompagner dans le processus de percevoir leur corps de manière positive, de localiser les sensations et les besoins dans leur corps et de prêter attention aux changements qui s’y opèrent.

 

Voilà a formulé les objectifs suivants pour son projet bisannuel :

 

  • La perception corporelle positive des enfants et des jeunes est encouragée
  • Les enfants et les jeunes connaissent les principes de l’alimentation durable et peuvent les mettre en pratique
  • La résilience (capacité de résistance) et l’estime de soi des enfants et des jeunes sont renforcées
  • Des outils adaptés pour le programme cantonal sont mis en place

Mise en œuvre de « Avec Voilà, pour une perception saine de son corps ! »

Chaque journée de formation comporte un bloc de théorie sur l’alimentation durable, l’estime de soi et la perception du corps. Les blocs théoriques seront illustrés par de nombreux exemples. Ils devraient permettre de réaliser à quel point ces concepts sont connectés entre eux et où ils font leur apparition dans le quotidien des associations de jeunesse.

Chaque journée de formation se concentre sur un thème central. Cela permet de couvrir différents aspects de l’image corporelle positive :

1ère journée de formation – 05.11.2016 : Le culte du corps et les idéaux de beauté

2e journée de formation – 28.01.2017 : Puberté – acceptation et pression de groupe

3e journée de formation – 04.11.2017 : Comportement alimentaire sain et alimentation durable.

4e journée de formation – 20.01.2018 : Estime de soi – se sentir bien dans sa peau

 

L’objectif est d’aborder la perception du corps tout comme le mouvement et le jeu en relation avec une perception saine du corps. Cette méthode est adaptée au travail dans les associations de jeunesse. Avec le soutien d’expert-e-s issu-e-s d’associations de jeunesse et de professionnel-le-s, il y a aussi la possibilité d’adapter le travail à l’âge du groupe cible. Les documents seront adaptés aux autres groupes d’âge, spécialement pour les jeunes de 12 à 18 ans. 

 

Le groupe d’expert-e-s en formation de base et continue est convaincu que Voilà peut transformer le thème de l’alimentation équilibrée et de l’image corporelle positive en quelque chose de concevable et de réalisable, afin de permettre aux animateurs/-trices de présenter un thème difficile de manière adaptée aux enfants et aux jeunes.



[1]  Avalos et al. (2005): The body appreciation scale: Development and psychometric evaluation. Body Image. In : L’image corporelle positive chez les adolescents. Berne et Lausanne : Promotion Santé Suisse.