« Tu fais quoi pour une tête ? »

Découvrir le monde des émotions avec Voilà !

Avec son nouveau thème bisannuel, Voilà souhaite aborder la question du bien-être psychique. Être loin de la maison, passer la nuit dans la forêt ou vivre des aventures entre amis – dans les camps, de nombreuses situations peuvent déclencher des émotions telles que la joie, la colère, la tristesse ou la peur chez les enfants. Ces émotions peuvent constituer un défi autant pour les enfants que pour les moniteurs/trices. Avec son nouveau thème bisannuel, Voilà souhaite se pencher sur toute la gamme des émotions et proposer quelques solutions pour les aborder de manière divertissante au sein d’un groupe.

 

Contexte

Dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention, le thème du bien-être psychique est actuellement très important. Cela se reflète dans des programmes et des projets nationaux, régionaux et locaux. Le groupe cible des jeunes et des enfants est extrêmement important. Comme le rapporte une étude de l’OMS parue récemment, « la dépression est la cause prédominante de maladie et d'incapacité pour les garçons et les filles entre 10 et 19 ans. A l'échelle mondiale, les trois principales causes de mort chez les adolescents sont les blessures dues aux accidents de la route, au SIDA/HIV et au suicide ».

Selon Steinmann (2005)1, la « notion de bien-être correspond généralement à un état psychique de nature essentiellement subjective », et il le définit comme « un équilibre dynamique à recréer constamment entre exigences et contraintes intérieures et extérieures d’une part, ressources intérieures et extérieures d’autre part aux niveaux personnel et social ». Pour réaliser et perpétuer cet état de bien-être psychique, l’être humain a donc besoin de certaines conditions et de compétences particulières.

Voilà souhaite s’engager sur ce niveau personnel et renforcer les compétences d’action des enfants et des jeunes. Ceux-ci devraient être encouragés à prendre conscience de leurs émotions, localiser les sensations dans leur corps et prêter attention à la façon dont leurs sentiments évoluent. Ils apprennent à faire attention à leurs impulsions, sans les suivre immédiatement, et développent ainsi des réactions alternatives qui permettent d’étendre leur marge de manœuvre. Savoir gérer ses sentiments de manière sociale est également perçu au quotidien comme une compétence et une augmentation de la liberté personnelle, car cela permet d'augmenter la résistance au stress et aux frustrations de tous les jours.

En se penchant sur la gestion des émotions, Voilà promeut également les thèmes d'une alimentation saine, d'une meilleure perception de son corps et d'une meilleure résilience (résistance aux traumatismes).

Voilà peut ainsi convertir la thématique de la santé psychique en quelque chose de compréhensible et réalisable, afin que les moniteurs/trices puissent aborder ce sujet difficile de manière adaptée avec les enfants et les jeunes.

 

 

1Steinmann, Ralph M. (2006) : Santé psychique - stress. Bases scientifiques pour une stratégie nationale en matière de prévention du stress et de promotion de la santé psychique en Suisse. Berne et Lausanne : Promotion Santé Suisse

 

Mise en œuvre

La mise en œuvre doit être aussi adaptée que possible aux enfants et aux jeunes ainsi qu’à la vie dans les camps. Pour cette raison, les journées de formation seront organisées en collaboration avec le Service PEP1. Ces experts disposent de nombreuses années d’expérience de camps et/ou de direction de camps scouts.

Chaque journée de formation compte un bloc de théorie sur la gestion des émotions et de la perception de son corps. Les blocs théoriques seront illustrés par de nombreux exemples. Ils devraient permettre de réaliser à quel point ces concepts sont connectés entre eux et où ils font leur apparition dans le quotidien des associations de jeunesse.

Chaque journée de formation se concentrera en outre sur un thème central correspondant à des émotions particulières :


1ère journée : joie et colère
2ème journée : peur et courage
3
ème journée : ennui et stress (alimentation et sentiments)

4èmejournée :bonheur et tristesse

 

Les participant-e-s aborderont le thème des émotions et du contrôle des émotions à travers la prise de conscience de leur corps, par le mouvement et le jeu. Cette méthode est d’ailleurs adaptée au travail dans les associations de jeunesse et, avec le soutien de PEP, il est possible de l’adapter à l’âge du groupe cible.

Huit courts métrages seront également projetés pour illustrer huit émotions et sentiments. Ces films visent à garantir que le contenu des journées de formation puisse être retransmis dans la même vision que PEP. Il entend les utiliser dans le cadre de formations cantonales ainsi que des journées de formation liées aux camps. Ces films ont comme but de donner envie aux enfants et aux jeunes de se pencher sur la question des émotions. PEP, la coordination de Voilà et les experts en formations de base et continues sont convaincus que ces films sauront s’adresser aux enfants et aux jeunes et les toucher !

 

Des outils pour aller plus loin: matériel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1PEP : Prävention/Essstörungen/Praxisnah (prévention/troubles alimentaires/pratique). Le PEP est rattaché à l’hôpital universitaire de Berne : www.pepinfo.ch. Voilà travaille donc en étroite collaboration avec Brigitte Rychen-Habegger, la directrice du PEP. PEP dispose d’une longue expérience dans le travail de sensibilisation sur ce thème et propose de nombreuses alternatives pour la mise en œuvre pratique (jeux, chansons, poèmes).